BFMTV

Un homme soupçonné d'avoir tué un voisin pour venger son chat

Le cadavre en partie brûlé d'une femme a été découvert dans un parc de Mougins.

Le cadavre en partie brûlé d'une femme a été découvert dans un parc de Mougins. - BFMTV

Un septuagénaire est mort d'un coup de feu à la poitrine, mardi dans l'après-midi dans les Bouches-du-Rhône. Le motif pourrait être lié à une histoire de vengeance.

Les circonstances du meurtre sont encore floues. Mardi vers 15h30, un septuagénaire a été tué par un coup de fusil en pleine poitrine à Fuveau, près de Marseille, rapporte Corse Matin.

Le meurtrier présumé est l'un des habitants du quartier qui aurait découvert le corps sans vie et en mauvais état d'un de ses chats. Le quinquagénaire blâme alors le chien du fils de la future victime, selon des voisins cités par Corse Matin.

"Je vais le buter ton chien", aurait-il hurlé selon eux, avant de revenir quelques instants plus tard armé d'un fusil de chasse.

L'altercation reprend et un coup part, atteignant le septuagénaire à la poitrine. Selon le quotidien local, il se serait avancé pour tenter de protéger l'animal.

Le meurtrier présumé a avoué son geste quelques instants plus tard à la gendarmerie, où il s'est rendu de lui-même. Corse Matin précise qu'il devrait être présenté à la justice ce jeudi.

L.A.