BFMTV

Un homme insultant des passagers et criant "Allahou akbar" interpellé dans un TGV

Le train n'a pas été arrêté au moment du tir, image d'illustration.

Le train n'a pas été arrêté au moment du tir, image d'illustration. - JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN / AFP

Un homme a été interpellé mercredi dans un TGV reliant Tarbes à Paris, alors qu'il criait "Allahou akbar" et insultait les autres passagers.

Un homme insultant des passagers et criant "Allahou akbar", mais qui n'était pas armé, a été interpellé mercredi dans le TGV Tarbes-Paris en gare de Morcenx, dans les Landes puis hospitalisé, ont indiqué la gendarmerie et la SNCF.

"Un homme d'une vingtaine d'années qui n'était pas armé, a tenu des propos virulents et incohérents envers les passagers. Il criait Allah Akbar (Dieu est le plus grand) en courant dans le train, et a été rapidement maîtrisé par les passagers", a indiqué la gendarmerie de Parentis, dans les Landes.

L'homme "a été interpellé puis hospitalisé à Mont-de-Marsan, pour être probablement interné vu son état psychologique", selon la gendarmerie.

Aucun blessé

Personne n'a été blessé, selon la même source, et une enquête a été ouverte par le parquet de Mont-de-Marsan.

L'incident s'est produit vers 11h dans le TGV Tarbes-Paris qui devait arriver en gare de Montparnasse à 14h. Le train est resté immobilisé "environ une heure trente" à Morcenx avant de repartir à la mi-journée, a-t-on précisé à la SNCF.

Un chien renifleur de la brigade cynophile de Mont-de-Marsan a été amené pour procéder à une vérification de tous les bagages où aucun explosif n'a été détecté, ont également précisé les gendarmes.

B.L. avec AFP