× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Un gendarme mobile s'est donné la mort le 12 octobre 2019 à Sathonay-Camp (illustration)
 

L'homme, qui vivait à la caserne, a laissé une lettre dans laquelle il évoque des "raisons personnelles et familiales".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire