Un enseignant accusé de violences met fin à ses jours dans le Val d'Oise

(Image d'illustration) Une classe de collégiens lyonnais, le 2 septembre 2010 le jour de la rentrée scolaire.
 

Dans une lettre écrite par l'enseignant, ce dernier explique ne pas avoir supporté les allégations contre lui.

Votre opinion

Postez un commentaire