000_1399L3.jpg
 

Cet outil, déjà en œuvre pour les atteintes aux biens, devrait permettre de mieux caractériser la nature antisémite des actes de haine, comme le meurtre de Mireille Knoll. 

Votre opinion

Postez un commentaire