BFMTV

Un détenu meurt après une altercation avec des surveillants à l'île de Ré

Aussitôt placé en cellule disciplinaire, l'homme serait décédé d'un arrêt cardiaque dans l'après-midi. (Photo d'illustration)

Aussitôt placé en cellule disciplinaire, l'homme serait décédé d'un arrêt cardiaque dans l'après-midi. (Photo d'illustration) - JOEL SAGET - AFP

Un jeune détenu est décédé d'un arrêt cardiaque, mardi 9 août à la maison centrale de l'île de Ré, après une violente altercation avec des surveillants.

Un jeune détenu est mort, mardi 9 août, à la maison centrale de Saint-Martin-de-Ré. Le journal Sud-Ouest révèle qu'il serait décédé d'un arrêt cardiaque quelques heures après une violente altercation avec des surveillants pour avoir refusé de se soumettre à une fouille.

Le détenu mord "profondément" un surveillant

Le journal précise que le jeune homme, incarcéré dans le bâtiment dit de la "caserne", détenait une arme blanche et n'aurait pas voulu se soumettre à une fouille alors qu'il se présentait à l'infirmerie. Il mord alors "profondément" un surveillant à son arrivée au portique de sécurité et "plusieurs agents interviennent pour le maîtriser", selon plusieurs sources concordantes. La direction de l'administration pénitentiaire aurait décrit le prisonnier à France 3 Poitou-Charentes comme "agité depuis plusieurs jours". Aussitôt placé en cellule disciplinaire, il serait décédé d'un arrêt cardiaque dans l'après-midi.

L'autopsie du corps a eu lieu jeudi 11 août et une enquête a été ouverte par la brigade de recherches de gendarmerie de La Rochelle pour connaître les circonstances exactes de l'altercation, qui a pu causer le décès du détenu. La direction du centre pénitencier, sollicitée par le quotidien, n'a pas encore réagi.

J.B