French Member of Parliament of the La Republique en Marche (LREM) Jean-Jacques Bridey speaks during a session of questions to the government at the French National Assembly, in Paris, on May 29, 2018. 
Philippe LOPEZ / AFP
 

Jean-Jacques Bridey, soutien de la première heure d'Emmanuel Macron, est soupçonné d'avoir perçu des sommes indues via le cumul des indemnités de ses différents mandats lorsqu'il était au PS. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire