Gendarmerie (illustration)
 

Dans la nuit de jeudi à vendredi près de Toulouse, trois gilets jaunes ont été interpellés en flagrant délit de dégradation d'un radar automatique.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire