En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...
Mis à jour le
This file photo taken on January 12, 2015 shows people visiting a makeshift memorial near the headquarters of the French satirical weekly Charlie Hebdo in Paris in tribute to the 17 victims of a three-day killing spree by homegrown Islamists.
 

Trois ans après l'attentat qui a décimé la rédaction de l'hebdomadaire satirique, un sondage révèle une érosion de "l'esprit Charlie".

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

3 opinions
  • Yop123
    Yop123     

    Etant donné que la liberté d'expression n'a pas l'air d'être quelque chose, pour le moins qu'on puisse dire, que le pouvoir veut conserver en France, il y a de plus en plus de censure, il est normal que les Français soient de moins en moins pour la liberté d'expression car la majorité des gens ont tendance à suivre où "on" les mène...

  • vanda100
    vanda100     

    Ce qui s’est passé chez Charlie Hebdo est horrible mais je n’ai jamais été Charlie malgré ma peine car je n’accepte pas les caricatures des valeurs religieuses et autres aussi irrationnelles qu’elles soient. Ce n’est pas comme çà qu’on aide les hommes à évoluer. Se sentant insultés ils ne peuvent que se braquer et régresser.

    C’était un journal confidentiel au contenu souvent indigent, peu lu, écrit par des personnes souvent de qualité mais « entre-soi » loin des réalités de la vie ordinaire. On ne parlait de ce journal que pour ses dernières provocations grossières.

  • caramel23
    caramel23     

    laissez donc charlie dans l'anonymat qui lui va si bien !!!!!

Votre réponse
Postez un commentaire