Trèbes: "J'ai entendu les coups de feu (...) On est sorti par derrière", raconte un employé

Situation du supermarché de Trèbes où a eu lieu la prise d'otages, vendredi 23 mars.
 

Le boucher de la grande surface de Trèbes où a eu lieu la prise d'otages a entendu des "coups de feu". Avec  des collègues, il a procédé à l'évacuation d'un maximum de clients.

Votre opinion

Postez un commentaire