Une condamnation assortie d'une interdiction de porter une arme mais moins sévère que les réquisitions du procureur Pierre Couttenier qui avait requis 8 mois avec sursis.
 

Le gendarme a été condamné à six mois de prison avec sursis pour avoir blessé une opposante au projet de barrage à Sivens d'un jet de grenade de désencerclement en octobre 2014.

Votre opinion

Postez un commentaire