La CEDH a estimé que l'usage de la force n'était "pas absolument nécessaire" dans ce cas
 

La France a été condamnée par la Cour européenne des droits de l'Homme à verser 60.000 euros aux parents du jeune homme tué par balle par un gendarme en 2008.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire