BFMTV

Un attentat visant des boîtes de nuit gay déjoué à Paris, selon Gérard Collomb

Gérard Collomb le 10 septembre 2017 à l'Élysée (photo d'illustration)

Gérard Collomb le 10 septembre 2017 à l'Élysée (photo d'illustration) - Bertrand Guay-AFP

Un projet d'attaque visant des boîtes de nuit gays a été déjoué le 22 août à Paris, a annoncé ce mardi le ministre de l'Intérieur.

Le ministre de l'Intérieur a annoncé ce mardi qu'un attentat avait été déjoué le 22 août dernier à Paris. Lors de son audition à l'Assemblée nationale dans le cadre du projet de loi sur la sécurité intérieure, Gérard Collomb a précisé que "ce projet d'action violente" ciblait "des boîtes de nuit parisiennes visant en particulier des établissements gays".

"La menace va persister pendant longtemps encore"

Gérard Collomb a rappelé que depuis le début de l'année, douze projets d'attentats ont été déjoués en France. Il a également indiqué que 17 lieux de culte ont été fermés.

"Ce que veut Daesh: diviser la communauté nationale et arriver à faire que dans notre pays, il y ait des affrontements entre les Français. C'est le piège dans lequel nous ne devons pas tomber."

Le ministre de l'Intérieur a par ailleurs assuré que le 4 septembre, un projet d'attaque à la kalachnikov visant un fonctionnaire de police a aussi été déjoué.

"La menace, chacun en a conscience aujourd'hui, va persister pendant longtemps encore", a-t-il ajouté. "La propagande qui est celle de Daesh continue à influencer sur notre territoire un certain nombre d'esprits."

Les députés reprennent la main cette semaine en commission sur le controversé projet de loi antiterroriste destiné à remplacer, au 1er novembre, le régime exceptionnel de l'état d'urgence en adaptant dans le droit commun certaines de ses mesures, que l'exécutif veut encore étoffer.

C.H.A.