Tariq Ramadan
 

Une expertise judiciaire rendue ce mercredi signale que Tariq ramadan, accusé de viols, souffre de sclérose en plaques depuis 2006 mais que son traitement n'est pas incompatible avec sa détention. 

Votre opinion

Postez un commentaire