BFMTV

Tarbes: deux employés de la ville placés en garde à vue

BFMTV

Deux employés de la ville de Tarbes dirigée par Gérard Trémège (UMP) ont été placés en garde à vue mercredi par les gendarmes chargés d'enquêter sur des faits présumés de prise illégale d'intérêts à la mairie, a indiqué une source proche des investigations.

Les deux employés au service de l'urbanisme de Tarbes étaient entendus sur commission rogatoire d'une juge de Pau. Selon le site sur abonnement du quotidien la Dépêche du Midi, les gendarmes s'intéressent aux conditions d'achat et de revente de terrains par la municipalité de cette ville de 43.000 habitants.

La mairie elle-même a été longuement perquisitionnée par la juge d'instruction et les gendarmes le 18 décembre, dans le cadre d'une information judiciaire ouverte contre X en septembre 2013 à Pau. L'information vise des faits présumés de prise illégale d'intérêts et recel.

Gérard Trémège a crié au "complot" et à la "machination purement politicienne" devant l'ouverture d'une information judiciaire à quelques mois des municipales. Il a assuré n'avoir rien à se reprocher et a mis en cause son vieil adversaire socialiste Jean Glavany (qui ne brigue pas son siège), ainsi que le préfet.