000_12U72D.jpg
 

A l'issue de sa garde à vue, l'ex-président de la République, Nicolas Sarkozy, a été mis en examen pour financement illicite de campagne électorale, corruption passive, et recel de détournement de fonds publics libyens ce mercredi soir. Cette décision intervient dans le cadre du dossier sur les soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle de 2007. 

Votre opinion

Postez un commentaire