police judiciaire
 

Quatre hommes sont poursuivis pour avoir inventé des identités de détenus en réinsertion afin de toucher des aides financières destinées aux employeurs. Ils ont été placés en garde à vue par la police judiciaire de Meaux en début de semaine.

Votre opinion

Postez un commentaire