BFMTV

Sécurité au G7: 5 personnes projetant de s'en prendre aux forces de l'ordre interpellées

INFO BFMTV - Les forces de l'ordre ont repéré sur les réseaux sociaux quatre hommes et une femme projetant de s'en prendre à un hôtel, dans les Landes, qui hébergera les gendarmes durant le G7. Ils ont été interpellés lundi, a appris BFMTV. Quatre ont ensuite été remises en liberté.

Quatre hommes et une femme, âgés de 24 à 45 ans, ont été interpellés lundi à Tours (Indre-et-Loire) et Cap-Breton (Landes), a appris BFMTV de sources policières. Connus des services de renseignements pour appartenir à la mouvance anarcho-autonome, ces cinq individus ont été repérés sur les réseaux sociaux où ils ont évoqué la localisation des forces de l’ordre lors du G7 à Biarritz, et notamment un lieu d’hébergement de gendarmes mobiles dans les Landes.

Selon ces mêmes sources, ils ont évoqué la possibilité de "cramer l’hôtel" en question. Ils ont été interpellés à la suite d'une opération commune de gendarmes et policiers, impliquant notamment la police judiciaire de Tours et la section de recherches de Bordeaux.

L'affaire est désormais suivie par le parquet de Melun

Placés en garde à vue pour "association de malfaiteurs en vue de commettre un délit et de détruire des biens", quatre des individus interpellés ont été relâchés ce mardi après-midi.

Le procureur de la République de Tours, Grégoire Dulin, a précisé que l'affaire est désormais suivie par le parquet de Melun où la dernière personne se trouve encore en garde à vue pour "provocation à la commission d'un délit ou d'un crime par moyen électronique".

Cécile Ollivier avec AFP