BFMTV

Saône-et-Loire: Nathael, enlevé par son père, a été retrouvé "en bonne santé"

Nathael a été retrouvé samedi matin en bonne santé

Nathael a été retrouvé samedi matin en bonne santé - BFMTV

La gendarmerie nationale avait diffusé depuis vendredi soir une alerte annonçant l'enlèvement par son père d'un enfant de neuf ans, prénommé Nathael. L'enfant a été retrouvé ce samedi matin en compagnie de son père et en bonne santé, a annoncé le vice-procureur de Mâcon.

Après l'inquiétude, c'est un heureux dénouement. Nathael, un jeune garçon de 9 ans, enlevé par son père dans la nuit de jeudi à vendredi à Romenay, en Saône-et-Loire, a été retrouvé ce samedi matin "en bonne santé", a annoncé le vice-procureur de Mâcon, lors d'une conférence de presse. Dans un contexte familial encore flou, l'enfant était recherché ce samedi dans le cadre du dispositif "alerte enlèvement".

Le jour où l'enfant devait repartir retrouver sa mère à Toulon, alors qu'il séjournait chez ses grands-parents, son père s'est présenté à leur domicile pendant la nuit et a enlevé l'enfant, a précisé le vice-procureur. Des témoins ont signalé aux autorités le véhicule du père, ce qui a permis de retrouver l'enfant, grâce à l'alerte enlèvement déclenchée.

La disparition avait été signalée en début d'après-midi

Il était accompagné de son père, un homme de 58 ans, qui n'avait plus sa garde, après qu'un juge a donné à la mère de l'enfant sa garde exclusive. Le père avait déjà enlevé son fils une première fois, en 2012, selon une source proche de l'enquête consultée par BFMTV, confirmant une information d'Europe 1. Cécile Danré, journaliste à BFMTV, précise qu'il avait fallu trois mois pour le récupérer. 

La disparition avait été signalée en début d'après-midi par la grande tante de l'enfant, selon nos informations. Les recherches opérationnelles ont donc commencé en début d'après-midi mais le caractère inquiétant de la disparition s'est précisé en début de soirée, d'où le déclenchement de l'alerte enlèvement par le procureur de la République de Châlons-sur-Saône. 

M.L. avec Cécile Danré