Salah Abdeslam
 

Le seul membre des commandos jihadistes du 13-Novembre a fait savoir dès le premier jour de son procès qu'il souhaitait garder le silence pour sa "défense".

Votre opinion

Postez un commentaire