Entrée du centre hospitalier de Saint-Denis, en Seine-Saint-Denis
 

En 2013, un jeune médecin égyptien, qui effectuait un stage au centre hospitalier de Saint-Denis, avait été renvoyé après avoir refusé de tailler sa barbe jugée "particulièrement imposante".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire