× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
Mis à jour le
Martine Landry, responsable Amnesty International dans le sud de la France. - Valery Hache - AFP
 

La septuagénaire risquait jusqu'à 5 ans de prison et 30.000 euros d'amende. Elle a aidé deux mineurs guinéens en situation irrégulière. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire