Jean-Yves Marc, doyen de la faculté des sciences historiques de Strasbourg
 

Le doyen de la faculté des sciences historiques de Strasbourg décrit le malaise que suscitait Jean-Marc Reiser auprès des étudiantes.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire