BFMTV

Reims: une septuagénaire meurt aux urgences après 2 heures d'attente

Pensionnaire de la maison de retraite Wilson de Reims, la dame de 73 ans est arrivée au CHU à 16 heures. Peu après 18h30, elle est morte sur un brancard.

Une dame de 73 ans est morte mardi alors qu'elle attendait d'être prise en charge aux urgences du CHU de Reims. La pensionnaire de la maison de retraite arrivée à 16 heures est décédée quelques minutes après 18h30, sur un brancard. L'attente de deux heures et demie lui aura peut-être été fatale. Elle a fait une crise cardiaque, rapporte France 3 Grand-Est.

Son fils, qui envisage de porter plainte, veut aujourd'hui comprendre pourquoi aucun personnel médical n'a pris en charge sa mère dont l'état nécessitait manifestement des soins urgents.

Mais ce sont les ambulanciers qui ont prévenu les soignants que la patiente était morte. La tentative de réanimation qui s'en est suivi a échoué.

Quatre urgences vitales 

Pour certains médecins, ce décès illustre un cruel manque de moyens, en dépit du fait que les équipes étaient ce jour-là au complet. "Les effectifs du service d'accueil des urgences étaient au complet et prenaient en charge, dans le même temps, quatre patients en situation d'urgence vitale", se défend le personnel médical du CHU dans un communiqué. 

Autre facteur ayant possiblement aggravé la situation: "les pics épidémiques de grippe et de diarrhée aiguë qui touchent actuellement notre région et les périodes de vacances scolaires entraînent une hausse mécanique des flux patients vers le Service d'Accueil des Urgences Adultes du CHU de Reims."

D. N.