Redoine Faïd
 

La direction interrégionale des services pénitentiaires de Paris avait demandé à ce que le braqueur soit transféré dans un autre centre au plus vite, alertant sur les risques de "passage à l'acte" du détenu. 

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire