Photo d'archives d'un rassemblement de gardiens devant la prison de Fleury-Mérogis le 22 janvier 2018
 

Les syndicats avaient annoncé mercredi un blocage devant la prison de Fleury-Mérogis après l'agression d'un surveillant. Une cinquantaine de gardiens sont réunis ce jeudi matin à l'entrée de la maison d'arrêt pour exprimer leur colère.

Votre opinion

Postez un commentaire