× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
prison
 

En 2019, comme en 2018, 30 personnes condamnées pour des faits de terrorisme ont été libérées à la fin de leur peine. L'enjeu, pour la justice et l'administration pénitentiaire, est de gérer et d'accompagner, à l'extérieur, ces individus mis en cause dans des dossiers terroristes ou connus pour leur radicalisation.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire