La police est également touchée par les cas de radicalisation
 

Comme d’autres secteurs, la police, la gendarmerie et l’armée n’échappent pas aux cas de radicalisation dans leurs rangs.

Votre opinion

Postez un commentaire

1 opinion
  • Elmin44260
    Elmin44260     

    Quand on voit qu'on donne un permis de port d'arme aux fichiers S, rechercher par Interpole, faut pas s'étonner que notre armer soit capable de former les terroristes qui vont nous attaquer...

    Administration Française, juste des personnes non impliqués dans leur métier qui attendent juste leur salaire de fin de moi quitte à faire n'importe quoi.

Votre réponse
Postez un commentaire