× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
castaner
 

Invité ce lundi sur France Inter, le ministre de l'Intérieur a reconnu qu'il y avait eu une faille dans le suivi de Mickaël Harpon, l'auteur de l'attaque à la préfecture de police de Paris. Il souhaite que toute alerte sur un comportement radicalisé fasse l'objet d'un "signalement automatique".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire