BFMTV

Qui est "Kung Fu Cop", le policier devenu une star du web après avoir fait face aux casseurs?

On en sait un peu plus sur "Kung Fu Cop", ce policier qui a fait face avec bravoure et sang-froid à des casseurs à Paris, mercredi, en marge d'une manifestation contre la "haine anti-flics". Il s'appelle Kevin P. et a 28 ans.

Il est devenu un héros du web, qui l'a baptisé "Kung Fu Cop". L'homme est l'un des deux policiers qui ont été violemment pris à partie par un groupe de casseurs mercredi alors qu'ils circulaient en voiture quai de Valmy, à Paris, en marge d'une manifestation contre la "haine anti-flic".

La vidéo qui le montre garder son sang-froid alors qu'un manifestant le frappe à coups de tige métallique a été vue plus de dix millions de fois. S'il s'est, dans un premier temps, saisi de son arme lorsqu'un casseur a tenté de le molester après avoir fracassé à coups de pied la vitre de sa portière, il est ensuite sorti à mains nues faire face à un autre jeune homme qui le menaçait.

Kevin P., 28 ans, adjoint de sécurité

Le policier s'appelle Kevin P. et a 28 ans. S'il semble esquiver et parer les coups avec dextérité, il n'est pourtant pas un fonctionnaire spécialisé dans ce type d'intervention. L'homme n'est pas officiellement policier mais adjoint de sécurité (ADS), ce qui signifie qu'il assiste les fonctionnaires dans leur travail. Habituellement, sa mission est de patrouiller sur le périphérique parisien, a précisé le préfet de police de Paris. C'est en rentrant d'intervention qu'il a été agressé.

L'homme pourrait quitter prochainement la police: il arrive à la fin son contrat de cinq ans. Le fonctionnaire a récemment tenté le concours de gardien de la paix mais l'a raté, révèle Francetvinfo

Le Conseil représentatif des français d'Outre-Mer a demandé dans un communiqué qu'il "puisse intégrer une école de gardien de la paix afin de poursuivre sa carrière au sein de cette institution et qu’il soit décoré pour son acte héroïque". Le conseiller national Les Républicains François Digard a également demandé que le policier soit "décoré".

Une dérogation pour acte de bravoure?

Sa carrière dans la police pourrait en effet se voir prolongée si le ministre de l'Intérieur lui accorde une dérogation, prévue par la loi pour acte de bravoure -ce que demande le syndicat SGP Police-FO. Le ministre de l'Intérieur a d'ores et déjà salué son attitude, évoquant son "courage absolument formidable".

D'après le Huffington Post, blessé de manière superficielle, le policier a passé la nuit en observation à l'hôpital Bégin de Saint-Mandé où Bernard Cazeneuve lui a rendu visite. "Il a été frappé, il est très contusionné mais il n'a pas de fractures. Il n'y a pas de danger pour lui", a indiqué le ministre de l'Intérieur.

Pour le moment, le policier s'est vu accorder dix jours d'ITT. Mais selon sa mère, interrogée par la chaîne La 1ère, il va bien. "Je l'ai eu au téléphone. Je lui ai dit de se reposer". En attendant, il continue d'être la star des réseaux sociaux.

Céline Hussonnois Alaya