BFMTV

Procès Sauvage: la femme qui a tué son mari violent condamné à 10 ans de prison

Jacqueline Sauvage a raconté les coups de son mari qu'elle a subi pendant 47 ans.

Jacqueline Sauvage a raconté les coups de son mari qu'elle a subi pendant 47 ans. - Damien Meyer - AFP

La cour d'assises d'appel a confirmé la condamnation à 10 ans de prison infligée à Jacqueline Sauvage en première instance. Cette sexagénaire avait tué son époux qui l'a battue pendant 47 ans.

Jacqueline Sauvage a été condamnée jeudi soir à 10 ans de prison par la cour d'assises d'appel de Blois. Les jurés, après 4h30 de délibérations, ont reconnu coupable cette femme, aujourd'hui âgée de 66 ans, pour avoir tué son mari en 2012. En première instance, en octobre 2014, elle avait écopé de la même peine.

Le 10 septembre 2012, Jacqueline Sauvage avait tué son époux de trois coups de fusils dans le dos. Tout au long de son premier procès, puis à nouveau en appel, cette femme a décrit 47 années sous les coups de son mari. Si ses avocats ont plaidé la légitime défense, l'avocat général avait assuré que l'accusée aurait dû "répondre par un acte proportionné". "Face à un coup de poing qui se solde par trois jours d'ITT, elle tire trois balles", a-t-il dénoncé dans son réquisitoire.

Juste avant que le tribunal se retire pour délibérer, Jacqueline Sauvage a déclaré vouloir retrouver ses enfants et ses petits-enfants "le plus rapidement possible". "Je demande pardon à ses soeurs, pardon, pardon", a-t-elle ajouté à l'attention de la famille de son ex-mari.

Avec les remises de peine, notamment pour bonne conduite, Jacqueline Sauvage pourrait sortir de la maison d'arrêt d'Orléans en janvier 2017.

J.C. avec Francis Simoes