BFMTV

Procès du chauffard qui avait tué un policier et une femme à Cannes en 2012

BFMTV

Le procès d'un chauffard sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants, qui avait provoqué la mort d'un policier cannois de 27 ans et d'une femme de 22 ans en 2012 à Cannes, s'est ouvert mardi après-midi au tribunal de Grasse.

Adel Briki, âgé de 28 ans, comparaît pour "homicides et blessures involontaires aggravés". Il encourt une peine de 20 ans de prison.

Au volant d'une Mercedes décapotable louée, il conduisait le 22 septembre 2012 vers 3h00 du matin sous l'emprise de l'alcool et de stupéfiants avec trois passagers à son bord.

Un équipage du commissariat de Cannes avait été violemment percuté, en redémarrant à un feu, par la Mercedes sortant d'une rue adjacente à très vive allure et à contre-sens.

La voiture de police avait fait plusieurs tonneaux et le lieutenant de police Amaury Marcel avait trouvé la mort.

Son co-équipier au volant, Mickaël Fillon, avait été grièvement blessé. Il avait assisté à l'enterrement de son collègue sur un brancard et sous perfusion, en présence du ministre de l'Intérieur Manuel Valls.

Une femme de 22 ans, Anissa Ghezali, qui venait de monter dans la Mercedes cabriolet, était également décédée à l'hôpital des suites de ses blessures. Le passager avant de ce véhicule avait également été blessé.

Le conducteur avait failli, avant l'accident mortel, accrocher un premier véhicule de police lors d'un dépassement interdit.

Amaury Marcel, dont la mort très médiatisée avait suscité une vive émotion dans les services de police, était arrivé quelques semaines auparavant à Cannes, en provenance de la police aux frontières d'Or.