Sophie Obadia, avocate de la plaignante.
 

Après plus de deux semaines de procès, la cour d'assises de Paris a reconnu coupables les deux anciens policiers accusés d'avoir violé une touriste canadienne dans leur bureau du 36, quai des Orfèvres, en 2014. L'avocate de la victime salue une décision "qui s'imposait".

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire