En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.
Pour en savoir plus et paramétrer les cookies...

Prisons: les syndicats rejettent le plan du gouvernement, l'épreuve de force continue

Une banderole CGT à la prison de Vendin-le-Vieil
 

La CGT-Pénitentiaire et l'Ufap-Unsa ont annoncé ce samedi soir qu'ils ne signeraient pas le projet d'accord négocié avec le gouvernement. De sont côté, FO, qui s'est tenu à l'écart des négociations, a déjà appelé à "durcir" le ton.

Inscrivez-vous à la Newsletter BFMTV Midi

Newsletter BFMTV Midi

A lire aussi

A voir aussi

Votre opinion

Postez un commentaire

4 opinions
  • spirou
    spirou     

    Il est plus facile et plus valorisant pour Macron de se pavaner dans le monde entier plutôt que de se pencher sur les urgences de la France . Les matons manifestent sans violence et le gouvernement leur envoie les CRS . La méthode était plus douce a NDDL

  • haussaire
    haussaire     

    Tout d'abord tout le monde voudrait etre mieux payé et pour autant cette proffesion à du mal à recruter et ce nais pas en augmentant les salaires qu'il y aura plus de volontaires ce métier n'est malheureusement pas atractif pour les jeunes

  • spirou
    spirou     

    Pas d'argent pour les prisons et ses agents . Mais pour les J.O ,l'état s'endette

  • spirou
    spirou     

    Les surveillants de prison sont snobés par le GVT ,il a beaucoup plus de clémence et d'écoute envers les hors la loi de Notre Dame des landes

Votre réponse
Postez un commentaire