BFMTV

Prison ferme pour deux jeunes d'extrême droite condamnés pour une agression raciste

BFMTV

Deux jeunes liés à une mouvance d'extrême droite ont été condamnés jeudi soir à Lyon à des peines de prison ferme pour l'agression violente de quatre personnes en mai, dont l'une était d'apparence asiatique.

Le tribunal correctionnel a condamné le premier à 18 mois de détention dont six avec sursis, et le second à douze mois de prison dont six avec sursis.

Le 18 mai vers 3 heures du matin, quatre amis rentraient chez eux à vélo dans le IIIe arrondissement de Lyon lorsqu'une dizaine de jeunes leur ont barré la route. Ils se sont adressés à l'un d'eux: "Tu fréquentes une Asiatique, tu déshonores la France".

Très vite, alors que le jeune homme tentait de les calmer, ils l'ont frappé à coups de pieds et de poings, jusqu'à ce qu'il perde connaissance, puis s'en sont pris à son compagnon.

Christophe, 24 ans, en détention provisoire depuis son arrestation le 18 mai, a reconnu son appartenance au mouvement d'extrême droite le Gud (Groupe union défense), tandis que son acolyte, qui comparaissait libre sous contrôle judiciaire, a dit en être "sympathisant". La peine la plus lourde est revenue au premier.

Un troisième prévenu, arrêté le même soir, a été mis hors de cause par la défense et les parties civiles, et a même été identifié comme appartenant à un groupe d'extrême gauche par la présidente du tribunal. Il a été relaxé.