Prison avec sursis en appel pour un universitaire qui avait aidé des migrants

YANN COATSALIOU / AFP
 

Cet universitaire, qui avait aidé trois migrantes érythréennes près de la frontière franco-italienne fin 2016, a été condamné à deux mois de prison avec sursis.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire