× BFMTV
Découvrez l'application
BFMTV
INSTALLER
bolle
 

Le Conseil constitutionnel a donné raison à Murielle Bolle en jugeant inconstitutionnelle sa garde à vue de 1984, au cours de laquelle elle avait mis en cause son beau-frère, Bernard Laroche. Une décision qui remet en cause toute l'enquête sur la mort de Grégory Villemin. 

Votre opinion

Postez un commentaire