gilets jaunes
 

L'un des policiers avait sorti son arme de service pour pouvoir échapper à ses agresseurs.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire