Policiers agressés à Champigny: "Quelqu'un a crié: 'tabassez-les, prenez leurs armes'"

Ali a porté secours à une policière à terre le soir du réveillon, à Champigny.
 

Ali se trouvait à la soirée de Champigny le soir du réveillon. Il raconte la tension montante, et comment il a porté secours à une policière à terre.

Votre opinion

Postez un commentaire

10 opinions
  • Pacard
    Pacard     

    Article du 09/08/2016 du Parisien titré :
    "Champigny : coup de pression sur les effectifs du commissariat"

    Responsabilité de l'Etat avant tout qui disposant de la violence légitime afin de protéger les droits de tout ses citoyens, abandonne des territoires bien déterminés et ostracise des populations.

    Il ne s'agissait pas d'un problème de voisinage pour y aller si peu nombreux mais si les policiers n'ont pas le choix de faire autrement c'est très grave.

    Condamner, sanctionner avec la plus grande sévérité cette intolérable et honteuse violence, semble l'évidence...

    Mais qu'en est il des solutions et du quotidien des policiers. (La mise en place d'une police municipale ??? pour qui aura lu l'article en lien)

  • Patrick28
    Patrick28     

    Si la Police n'y arrive pas seule, envoyons l'Armée, légion etc....
    Là, je pense que ces lâches pantins comprendraient enfin qui commande!!!

  • SIMON Antoine
    SIMON Antoine     

    Pour quelle raison ne parle-t-on pas des 1031 voitures brûlées pour le réveillon.

    Vodkov wowdps
    Vodkov wowdps      (réponse à SIMON Antoine)

    Si vous connaissez le chiffre, c'est qu'on en a parlé.

  • Patmon9
    Patmon9     

    Quand va t'on définitivement mettre un terme à cet incivisme, ces "grands courageux" qui se mettent à plusieurs pour tabasser une femme qui plus est déjà à terre. Pauvres résidus !

  • Geoffrey Cochin
    Geoffrey Cochin     

    Et ça arrive etrangement dans une ville communiste ou il y a plus de 45% de logements sociaux... what else?

  • lahic
    lahic     

    Le spectacle de la perte de contrôle du pays par les Pouvoirs Publics est pathétique.

  • uniqueA
    uniqueA     

    Et le gouvernement veut armer les vigiles ?

  • rachid belaidi
    rachid belaidi     

    Quand les autorités vont-ils envoyé l'armée pour exterminer cette minorités de personnes qui dégrade la réputation de notre si beaux pays.
    Vive la police et vive la France.

    tirenbois
    tirenbois      (réponse à rachid belaidi)

    Fasciste !
    Populiste !
    Complotiste !

    Aucune FEMEN pour corriger ce type !?

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à tirenbois)

    Femen ???? Ces ridicules bonnes femmes qui se baladent a poil ??? Vous devriez consulter, et vite !!!!! Il n'y a rien a corriger !!!!

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à tirenbois)

    Femen ???? Ces ridicules bonnes femmes qui se baladent a poil ??? Vous devriez consulter, et vite !!!!!

    fumcapt
    fumcapt      (réponse à tirenbois)

    Femen ???? Ces ridicules bonnes femmes qui se baladent a poil ??? Vous devriez consulter, et vite !!!!!

    Aski
    Aski      (réponse à rachid belaidi)

    Salut, c’est Rachid de Saint-Gabriel???

    Aski
    Aski      (réponse à rachid belaidi)

    Salut, c’est Rachid de Saint-Gabriel???

  • Aladin84
    Aladin84     

    Meilleurs vœux à tous pour finir..

  • vanda100
    vanda100     

    Heureusement que certaines scènes ont été filmées et diffusées en réseaux n’en déplaise aux syndicats policiers. Peut-être permettront-elles de trouver les coupables...

    Il ne va plus être possible d’organiser des événements festifs avec beaucoup de monde sans en aviser la Préfecture dans certains quartiers.. .Quid des soirées de mariage ???

    Comment deux policiers isolés ont-ils eu l’idée d’intervenir alors qu’il y avait des CRS dehors ??? Le jeune qui témoigne est sincère en disant qu’il n’aurait pas laissé une femme à terre, fût-elle policière ou non. Même si on estime que les femmes peuvent faire tous les métiers, on peut se demander si les femmes policières ont leur place dans ce contexte ultra violent. Ce jeune semble se justifier auprès de ses amis. Mais non, c’est bien ce qu’il a fait ! On aimerait que ses paroles servent à la réflexion collective.

Votre réponse
Postez un commentaire