Pitié Salpêtrière: les 32 manifestants placés en garde à vue créent un collectif

L'hôpital de la Pitié-Salpêtrière
 

Les 32 manifestants placés en garde à vue à l'issue de leur intrusion dans l'enceinte de la Pitié-Salpêtrière puis relâchés jeudi soir se sont constitués en collectif. Ils dénoncent une "communication mensongère" de la part du gouvernement et tiendront une conférence de presse ce samedi.

A lire aussi

Votre opinion

Postez un commentaire