Philippe et Collomb affichent leur fermeté au sujet des jihadistes de retour en France

maroc
 

Tous deux en déplacement à l'étranger, le premier au Maroc, le second à Londres, Edouard Philippe et Gérard Collomb ont chacun évoqué les sanctions pénales qui attendent les jihadistes français de retour sur le territoire national. Cette préoccupation s'est renforcée depuis l'effondrement de Daesh au Moyen-Orient. 

Votre opinion

Postez un commentaire