BFMTV

Pédopornographie: comment les enquêteurs sont-ils remontés jusqu'à Christian Quesada?

Arrêté mercredi pour "corruption de mineur" et "détention et diffusion d'images pédopornographiques", Christian Quesada était dans le giron des enquêteurs depuis plusieurs mois, après l'accusation d'une jeune fille mineure.

L'ancien candidat de jeux télévisés Christian Quesada, grand gagnant des 12 coups de midi sur TF1, a été mis en examen et écroué mercredi pour "corruption de mineur" et "détention et diffusion d'images pédopornographiques". Il a pu être arrêté après de longues semaines d'enquête.

Tout part de l'accusation de corruption de mineure d'une jeune fille, il y a plusieurs mois, après un chat sur Internet. "Il lui demandait de se dévêtir, de lui envoyer des photos dénudées et lui a fait des propositions ouvertement sexuelles", indique le procureur de la République de Bourg-en-Bresse Christophe Rode.

Des images pédopornographiques "par centaines"

S'en est suivie une perquisition au domicile de Christian Quesada où ses trois ordinateurs sont saisis ainsi que plusieurs clés USB. Elles contenaient des images pédopornographiques "par centaines", selon une source proche du dossier.

"Des centaines d'images et vidéos compromettantes de mineurs et d'enfants subissant des viols et agressions sexuelles, qu'il échangeait avec d'autres internautes, ont été retrouvées sur ses ordinateurs", indique le procureur de la République de Bourg-en-Bresse Christophe Rode.

Et tous les disques durs n'ont pas encore été exploités, a fait savoir le procureur à BFMTV. Les investigations devront déterminer s'il fait partie d'un réseau de pédophiles, dont les membres auraient pu s'échanger des fichiers entre eux.

Placé en détention provisoire

En garde à vue, l'homme a reconnu la détention d'images et la corruption de mineur, mais il assure n'être jamais passé à l'acte et n'avoir jamais commis d'agression. Il a été placé en détention provisoire à l'issue de sa mise en examen.

Au RSA avant sa participation aux 12 coups de midi, la vie de ce père célibataire de deux enfants, avait radicalement changé après ses nombreuses victoires. Surnommé "le professeur" dans l'émission de TF1, il avait publié son autobiographie en 2017, qui devait être prochainement adaptée sur grand écran, selon plusieurs interviews données par l'intéressé à la presse.

Salomé Vincendon avec AFP