BFMTV

Péage de Narbonne: 4 gilets jaunes en détention provisoire pour un incendie

Le péage de Narbonne incendié

Le péage de Narbonne incendié - Raymond Roig - AFP

Trois d'entre eux ont demandé un délai pour préparer leur défense et le procès de tout le groupe a été renvoyé au 6 mai.

Depuis le début du mouvement des gilets jaunes, les péages, sont des points de fortes tensions entre manifestants et forces de l'ordre. 

Ce jeudi, quatre personnes suspectées d'avoir participé mi-décembre à un incendie à la barrière de péage de Narbonne dans l'Aude ont été placées en détention provisoire.

L'incendie impliquant les quatre suspects âgés de 29, 30, 36 et 37 ans avait eu lieu le 15 décembre en marge su septième weekend de mobilisation, soit deux semaines après un autre feu plus important qui avait endommagé la même barrière de péage de Narbonne sud, à la sortie de l'autoroute A9. 

Procès renvoyé au 6 mai

Interpellés "en début de semaine", ils étaient jugés jeudi en comparution immédiate pour "complicité de dégradation ou détérioration de biens d'autrui par moyens dangereux pour personnes". Trois d'entre eux ont demandé un délai pour préparer leur défense et le procès de tout le groupe a été renvoyé au 6 mai.

Le parquet a requis leur détention provisoire jusqu'à cette date, une demande acceptée par le juge.

Ce dernier avait annoncé fin janvier le placement en détention provisoire de huit personnes, et de six autres sous contrôle judiciaire, dans le cadre de l'incendie du 1er décembre.

Hugo Septier avec AFP