Tribunal
 

Un homme avait estimé sur les réseaux sociaux que les attentats dans l'Aude n'avait pas fait "assez de morts" au lendemain des drames de Trèbes et de Carcassonne. Il a été condamné ce vendredi à six mois de prison avec sursis. 

Votre opinion

Postez un commentaire