Gilets jaunes
 

Depuis la diffusion jeudi d'une vidéo montrant l'interpellation de 151 jeunes agenouillés les mains sur la tête près d'un lycée de Mantes-la-Jolie (Yvelines), de nombreux manifestants se mettent dans cette position devant les forces de l'ordre. 

Votre opinion

Postez un commentaire