BFMTV

Pantin: un enseignant de maternelle soupçonné de violences

Un instituteur en fin de carrière a été placé en garde à vue puis déféré devant un juge après plusieurs signalements de violences envers ses élèves de maternelle. Il sera jugé le 14 octobre prochain.

Quatre familles ont déposé plainte contre un enseignant de maternelle, proche de la retraite, à Pantin, en Seine-Saint-Denis, a appris BFMTV de source proche du dossier. L'homme est soupçonné d'avoir exercé des violences sur ses élèves, âgés d'à peine 3 ans.

Placé en garde à vue, il a ensuite été déféré devant le parquet de Bobigny dans la soirée de mercredi à jeudi. Il sera jugé le 14 octobre prochain par le tribunal correctionnel, et reste placé d'ici là sous contrôle judiciaire, selon une source proche du dossier.

Un enseignant "à bout de nerfs"

Les enfants auraient été bousculés, projetés au sol, ou contre un mur de la classe. L'un d'eux, qui refusait de s'asseoir selon les premiers éléments de l'enquête, a même été légèrement blessé à la bouche après avoir été poussé. Sa mère a d'abord cru à une mauvaise chute, mais c'est l'auxiliaire de l'enseignant, présente au moment des faits, qui a donné l'alerte et dénoncé les violences et les cris du maître.

En garde à vue, l'instituteur a reconnu avoir eu des gestes brutaux mais "involontaires", selon RTL. D'après les premiers éléments, il serait surtout "à bout de nerfs". L'homme n'a jamais eu d'antécédent judiciaire, et rien n'apparaît dans son dossier administratif. Une cellule d'écoute a été mise en place dans l'école maternelle.

A. G. avec Cécile Ollivier