BFMTV

Police-Justice - Page 20

Dordogne : "un individu aguerri, endurant" - 31/05

Dordogne : "un individu aguerri, endurant" - 31/05

Les hommes du GIGN de Toulouse, qui avaient participé à l’opération dans les Cévennes il y a 15 jours, se retrouvent aujourd’hui dans la traque du fugitif de Dordogne. Un individu jugé "aguerri et endurant". Une situation préoccupante ? Pourquoi les autorités ont-elles la conviction qu’il est toujours dans le même périmètre ? - Avec : Bruno Meunier, ancien négociateur du GIGN, auteur de "La négociation est une arme". Le Live Toussaint, du lundi 31 mai 2021, sur BFMTV. Chaque matin, Bruce Toussaint prend le temps de s’arrêter sur certains événements de l'actualité du jour. Un moment de pédagogie et d’explications à l'aide de reportages et d’éléments visuels pour prendre du recul sur les faits et permettre aux téléspectateurs de mieux comprendre les événements. BFMTV, 1ère chaîne d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Dordogne : une traque longue et minutieuse - 31/05

Dordogne : une traque longue et minutieuse - 31/05

Une deuxième nuit de traque vient de s’achever en Dordogne et toujours aucune trace du fugitif. À savoir que ce dernier est un multirécidiviste des violences conjugales. En outre, 306 gendarmes sont mobilisés dans une zone forestière de 4 km². Alors pourquoi ça traîne ? Y a-t-il eu dysfonctionnement dans le suivi de cet homme de 29 ans en fuite ? - Avec : Thomas Herreman, envoyé spécial de BFMTV. Bruno Meunier, ancien négociateur du GIGN, auteur de La négociation est une arme. Et Jean-Michel Schlosser, ancien policier et chercheur associé au Centre de recherches sociologiques sur le droit des institutions pénales. - Focus Première, du lundi 31 mai 2021, sur BFMTV. Focus première est le lieu de débat et d'approfondissement de "Première Edition" : chaque jour en direct, invités et experts répondent à la question du jour sur le plateau de Christophe Delay et Adeline François. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

L’édito de Matthieu Croissandeau: Droite, Peltier fait polémique - 31/05

L’édito de Matthieu Croissandeau: Droite, Peltier fait polémique - 31/05

Depuis plusieurs semaines, les questions de sécurité reviennent au premier plan. Dans ce contexte, Guillaume Peltier, le numéro 2 des Républicains, propose de créer une justice d'exception pour lutter contre le terrorisme. Il s'agit "d'une justice exceptionnelle sans appel possible". Il propose d'expulser ceux qui sont fichés au fichier des personnes radicalisées, de façon préventive. Et pour les Français qu'on ne peut pas expulser, ils doivent être soumis au cas par cas à une justice préventive et sans appel. C'est totalement inédit et contraire aux principes républicains. Que penser de cette proposition ? - L’édito de Matthieu Croissandeau, du lundi 31 mai 2021, sur BFMTV. Chaque matin, au cœur de Première Edition, Matthieu Croissandeau révèle les coulisses du pouvoir dans sa chronique et donne ses bonnes et ses mauvaises notes aux acteurs de la vie politique. BFMTV, 1ère chaine d’information en continu de France, vous propose toute l’info en temps réel avec 18h d’antenne live par jour et des directs partout à travers le monde où l'actualité le nécessite. BFMTV, c'est aussi les débats et les grands reportages d'actualité. Retrouvez BFMTV sur le canal 15 de la TNT et sur BFMTV.com.

Dordogne: le forcené armé a déjà été condamné quatre fois pour violences conjugales

Dordogne: le forcené armé a déjà été condamné quatre fois pour violences conjugales

En six ans, l'home qui est activement recherché par les forces de l'ordre depuis dimanche en Dordogne a été condamné quatre fois, toujours pour des faits de violences conjugales. Sa dernière peine, prononcée le 19 février 2020, était de 16 mois d'emprisonnement. Elle avait été aménagée sous le régime du bracelet électronique, avec assignation à résidence. Mais l'homme n'a pas respecté les décisions de justice.