BFMTV

Outrage sexiste: 1831 infractions enregistrées depuis la promulgation de la loi Schiappa en 2018

Marlène Schiappa

Marlène Schiappa - Martin Bureau : AFP

La ministre déléguée à la Citoyenneté appelle les préfets à "doubler ces verbalisations" qui ont aussi "valeur d'exemple".

Depuis la promulgation de la loi Schiappa en 2018 qui pénalise l'outrage sexiste, cette nouvelle infraction a été enregistrée 1831 fois sur le territoire français, a confirmé ce mardi soir sur RTL la ministre déléguée à la Citoyenneté. Ce chiffre - au préalable révélé par l'AFP - donne une idée de l'ampleur du harcèlement de rue, mais le nombre d'amendes "ne suffit pas", a-t-elle estimé sur la station de radio, appelant les "préfets à doubler ces verbalisations".

"Identifier ces faits et les verbaliser a aussi valeur d'exemple", juge Marlène Schiappa, qui encourage "toutes les personnes témoins de violences sexistes ou sexuelles à aider les forces de l'ordre".

"J'adresse tout mon soutien aux femmes qui doivent encore subir le harcèlement de rue et des agressions physiques ou sexuelles insupportables et inexcusables!", a-t-elle ajouté ce mardi à l'AFP après qu'une plainte a été déposée à Strasbourg par une étudiante qui affirme avoir été frappée et insultée en pleine rue par trois hommes au motif qu'elle portait une jupe.

Selon nos informations, Marlène Schiappa se rendra ce mercredi à Strasbourg afin de rencontrer les forces de l'ordre engagées contre le harcèlement de rue.

Ambre Lepoivre Journaliste BFMTV