arago
 

Les parents des mineurs interpellés après l'occupation du lycée Arago mardi à Paris dénoncent des méthodes policières disproportionnées. 27 mineurs sont présentés à un juge ce jeudi.

Votre opinion

Postez un commentaire