BFMTV

Notre-Dame de Paris: très visitée, peu sécurisée

Les festivités des 850 ans de Notre-Dame dureront jusqu'au 24 novembre 2013

Les festivités des 850 ans de Notre-Dame dureront jusqu'au 24 novembre 2013 - -

Le monument qui trône sur l'île de la Cité est le site le plus visité de Paris mais sa sécurité reste légère alors que deux événements s'y sont passés depuis le début de l'année et que la France est en plan Vigipirate renforcé.

C’est le monument le plus visité de Paris avec plus de 13 millions de visiteurs annuels loin devant le Sacré-Cœur, le Louvre ou la Tour Eiffel. La cathédrale Notre-Dame de Paris attire les pèlerins et les touristes de tous les pays.

Mais l’incident de février 2013 lorsque les Femen étaient venues célébrer le départ du pape puis le suicide par arme à feu devant l'autel de l’essayiste identitaire Dominique Venner posent la question de la sécurité. D’autant plus que la France est en plan Vigipirate renforcé depuis l’intervention au Mali. 

Pas de portiques...

"Il n’y a pas de portiques de sécurité dans de tels édifices", précise le service presse de la cathédrale Notre-Dame qui se montre par ailleurs peu loquace sur le sujet car "il ne faut pas tout révéler". Impossible donc de détecter un individu armé entrant dans les lieux.

Toutefois, il est confirmé que la sécurité quotidienne est assurée par une dizaine de personnes, en roulement, directement recrutées par la direction de l’édifice.

Leur rôle? Vérifier l’accoutrement des visiteurs, réguler le fond sonore ou encore assurer le bon déroulement des offices. Ils ne portent "bien entendu" aucune armes ou moyen de défense et ne sont repérables qu’à leurs blousons floqués "Notre-Dame".

...mais des caméras

Dans les bureaux de la cathédrale Notre-Dame on admet toutefois que lors d’événements d’ampleur des agents de sécurité professionnels viennent en renfort des équipes classiques.

Une aide ponctuelle comme le sont les caméras de surveillance qui tapissent l’édifice ou les forces de police qui arpentent le parvis (lui aussi très fréquenté) de la cathédrale Notre-Dame juché sur l’Ile de la Cité en plein cœur de la capitale.

Des policiers auxquels les surveillants permanents peuvent faire appel. En cas de besoin.


À LIRE AUSSI:

>> Une figure de l'extrême droite se suicide dans Notre-Dame de Paris

>> Suicide à Notre-Dame: Valls évoque "un drame sans précédent"

>> Suicide à Notre-Dame: le geste "violent et grave" d'un "dérangé" pour Frigide Barjot